FIP et FCPI : comment calculer leur rentabilité ?

Les FIP, fonds d’investissement de proximité, et les FCPI, fonds communs de placement dans l’innovation, sont des véhicules d’investissement dans des PME non cotées.

FIP et FCPI : comment calculer leur rentabilité ?L’une de leurs caractéristiques est d’offrir au souscripteur des avantages fiscaux importants. En effet, en contrepartie du risque pris par l’investisseur sur cette catégorie d’actifs et d’une durée de détention minimale de 5 ans, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt. Cette réduction est de 18% du montant souscrit pour l’impôt sur le revenu et de 50% pour l’ISF.

Aussi, la prise en compte de cet avantage fiscal est-elle importante pour déterminer la performance réelle de l’investissement. L’avantage fiscal étant acquis sur l’année de souscription, il ne faut pas l’ajouter à la performance pure du fonds, mais e déduire du montant investi pour calculer la rentabilité de l’opération.

La différence est notable. Le cas le plus flagrant est celui de l’avantage ISF. Un contribuable qui bénéficie d’une économie d’impôt de 50% et dont les parts sont valorisées à leur prix d’achat n’a pas réalisé une performance de 50% mais bien de 100% sur le montant réellement investi.

Quelques chiffres valant mieux qu’un long discours, les 2 tableaux ci-dessous illustrent le propos :

Exemple d’un investissement avec réduction d’impôt sur le revenu :

Montant investi8 000 €
Economie d’impôt1 440 €
Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5Année 6
Valeur des parts7 500 €7 800 €8 100 €7 900 €8 200 €8 500 €
Performance apparente-6,25%-2,50%1,25%-1,25%2,50%6,25%
Performance réelle14,33%18,90%23,48%20,43%25,00%29,57%

 

Exemple d’un investissement avec réduction d’ISF :

Montant investi20 000 €
Economie d’impôt10 000 €
Année 1Année 2Année 3Année 4Année 5Année 6
Valeur des parts18 000 €16 000 €19 000 €22 000 €20 000 €25 000 €
Performance apparente-10,00%-20,00%-5,00%10,00%0,00%25,00%
Performance réelle80,00%60,00%90,00%120,00%100,00%150,00%

Important : Les performances des FIP et FCPI ci-dessus ne sont pas représentatives d’une situation réelle. Elles illustrent la méthode de calcul de la performance en tenant compte de l’avantage fiscal.

 

On le voit, la performance réelle est très largement supérieure à la performance faciale des fonds de type FIP ou FCPI. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la durée de blocage est incompressible et que la liquidité finale n’est assurée que par la cession des participations des fonds, ce qui n’est pas toujours immédiat dans le non coté. Aussi, les FIP et FCPI sont et doivent rester des produits de diversification patrimoniale.

Notre sélection de FIP Notre sélection de FCPI