Placement immobilierEhpad La Maison de Saint-Aubin

Placement immobilier

Appartements T1

Prix : de 152 163 € à 167 156 €

Rentabilité : ± 4,50 %

Garanties locatives Bail commercial

Résidence déjà livrée

Avantages fiscaux  

Loueur en meublé (LMP / LMNP) : revenus locatifs non fiscalisés.

Ehpad La Maison de Saint-Aubin
Ehpad La Maison de Saint-Aubin
Ehpad La Maison de Saint-Aubin
Ehpad La Maison de Saint-Aubin

Points forts :

  • Colisée est l'un des exploitants leaders de la prise en charge de la dépendance en France.
  • Un rendement net élevé et un loyer indexé a minima à + 1,5%/an.
  • Un nouveau bail commercial courant jusqu'en 2029.

Description : Ehpad La Maison de Saint-Aubin

L’Ehpad La Maison de Saint-Aubin est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en exploitation depuis 1988. Et à proximité immédiate d’une résidence seniors. La gestion de la résidence a été reprise par le Groupe Colisée, cette année (4ème exploitant avec une soixantaine d’établissements administrés). Précédemment, GDP Vendôme en avait l’exploitation. Le groupe Colisée n’en n’est pas à sa première acquisition de ce genre avec le vendeur.

En juillet 2014, le fonds d’investissement Eurazeo PME (né de la fusion AZEO et Gaz & Eaux en 2001) est entré au capital de Colisée à hauteur de 64 %. Le fondateur, Mr Patrick Teycheney reste toutefois au capital de l’entreprise. L’objectif est de donner une nouvelle dynamique de développement à Colisée. Cela ce concrétisera par le rachat d’établissement pour personnes âgées dépendantes. Eurazeo PME injectera, à cet effet, 70 millions d’euros.

L’Ehpad La Maison de Saint-Aubin est située sur la commune de Saint-Aubin-de-Médoc au nord-ouest de Bordeaux. Elle compte au dernier recensement environ 6 100 habitants. la ville est portée par le dynamisme du secteur aéronautique (Dassault Aviation, Stélia Aérospace, Delta Drone, etc…). Saint-Aubin est une ville calme et paisible, entouré par des espaces forestiers.

Cet Ehpad dispose de 85 chambres dont 11 destinées aux personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer et autres pathologies s’y apparentant. La Maison de Saint-Aubin propose aux résidents, des séjours courts, permanents. Elle est également organisée pour traiter les situations d’urgence.

L’ensemble des logements sont meublés et équipés d’un système d’air conditionné. Pour un surcroît de confort, l’accès à internet, une prise de téléphone ainsi que la présence de téléviseurs complètent l’équipement des appartements.

Bien évidemment, les résidents ont la possibilité de garnir le logement avec leur propre mobilier pour conforter leur installation et ainsi éviter la perte de repères. Pour conserver un lien avec le résident, les proches peuvent aussi télécharger une application sur smartphone. Les fonctionnalités sont multiples : réservation de repas, abonnement à la presse, envoi de fleurs… Le lien entre les familles et le résident est ainsi entretenu.

L’Ehpad La Maison de Saint-Aubin est nichée dans un écrin de verdure et dispose de tous les services d’un Ehpad moderne : restauration sur place, parc et jardin clos et sécurisés, diverses animations variées et personnalisées (au quotidien), salon de coiffure, espace dédié aux soins esthétiques et à la pédicurie.

Situation : Saint-Aubin-de-Médoc (33160)

Saint-Aubin-de-Médoc appartient à la communauté urbaine de Bordeaux. La commune est située à 15 kilomètres au nord-ouest de la capitale girondine. Elle profite pleinement du dynamisme économique de la région (viticulture, aéronautique, optique-laser, tourisme). C'est une ville calme, paisible et verdoyante.

La commune compte environ 6 700 habitants (recensement 2014). Entre 2009 et 2014, la croissance annuelle moyenne a été de 2,3 %. Une population de familles issues des classes moyennes à aisées. Plus des trois-quarts de la population est propriétaire de sa résidence principale.

L'Ehpad La Maison de Saint-Aubin est situé à proximité immédiate de la départementale D 1215 qui permet de rejoindre Bordeaux en une vingtaine de minutes.

La ligne de bus 3 (réseau TBM) amène les voyageurs jusqu'à Bordeaux/Quinconces. La ligne de 37 quant à elle, emportera ses passagers jusqu'au Parc des Expositions de Bordeaux.

Au nord-ouest de Bordeaux, Saint-Aubin-de-Médoc se trouve sur les routes qui emportent les habitants de l'agglomération girondine vers les plages du littoral atlantique et celles du Bassin d'Arcachon.

Notre avis : Ehpad La Maison de Saint-Aubin

5/5

Colisée, acteur reconnu de la prise en charge de la dépendance dans sa globalité. Il arrive au quatrième rang des exploitants, devant les groupes Domidep et le Noble Age en nombre de lits. Colisée a vu le jour en 1976. En 1989, le groupe a ouvert son premier ehpad correspondant aux standards nécessaires à la prise en charge de personnes âgées dépendantes. Avant cela, les résidences seniors répondaient à des critères de maisons de repos.

En juillet 2014, le fonds d'investissement Eurazeo PME (né de la fusion AZEO et Gaz & Eaux en 2001) est entré au capital de Colisée à hauteur de 64 %. Toutefois, Le fondateur, Mr Patrick Teycheney est resté au capital de l'entreprise. L'objectif est de donner une nouvelle dynamique de développement à Colisée. Cela se concrétisera par le rachat d'établissements pour personnes âgées dépendantes. Eurazeo PME injectera, à cet effet, 70 millions d'euros.

L'attrait d'un établissement ehpad passe aussi par les moyens déployés pour satisfaire la clientèle. Cela se concrétise dans les chiffres annoncés par le groupe sur la période en cours (2014-2017). Une croissance forte de + 126 % en termes de nouveaux établissements pris en charge et de + 236 % en termes d'embauche de nouveaux collaborateurs.

Le bail commercial proposé est extrêmement avantageux pour le bailleur. En effet, l'ensemble des charges liées à l'exploitation de La Maison de Saint-Aubin sont supportées par Colisée Patrimoine (notamment les articles 605 et 606 du code Civil). Et ce en dépit, des conséquences de la loi Pinel 2014 sur la répartition des charges entre bailleur et preneur à bail. Compte tenu de la spécificité de l'activité en ehpad et de la présence d'un locataire unique de l'ensemble des surfaces existantes, le preneur à bail réaffirme sa volonté d'assumer les charges liées nées de l'administration de la résidence (comprenant l'article 606 du Code Civil).

Par ailleurs, l'exploitant s'engage à revaloriser les loyers en fonction de l'indice EHPA (50 % de cet indice pour être précis) et au minimum de + 1,5 % par an. A cela s'ajoute, le montant de la taxe foncière qui semble très raisonnable en regard d'autres dossiers où cette impôt peut représenter jusqu'à 2 voire 3 mois de loyers mensuels.