Investissement locatif : quelles garanties locatives ?

Une des questions fréquemment posées par un investisseur lors de sa réflexion pour effectuer un investissement locatif neuf concerne les garanties locatives.

Bien évidemment, il est primordial de sécuriser son investissement locatif afin de pouvoir vivre cette transaction en toute sérénité !

Investissement locatif : quelles garanties locatives ?De nombreux organismes proposent aujourd’hui des garanties locatives qui répondent à deux objectifs recherchés par le client : d’une part, l’objectif de rentabilité de l’investissement sur la période de remboursement et d’autre part, l’objectif de sécurité, c’est-à-dire pour garantir à son client une gestion sécurisée de son investissement.

Afin d’assurer les revenus locatifs en toute sérénité, 3 types de garanties locatives sont proposées au bailleur : la garantie des loyers, la garantie de vacance locative et la garantie de carence locative.

La garantie des loyers :

La garantie des loyers couvre les différents éléments suivants :

  • Les loyers et charges ainsi que toutes les sommes pouvant être payées par le locataire,
  • Les détériorations immobilières qui peuvent être notées lors du comparatif effectué lors de l’état des lieux (entrée et sortie),
  • La protection juridique du propriétaire face aux actions effectuées par le locataire et une prise en charge des frais,
  • La défense recours face au tiers.

Les garanties de loyers impayés peuvent être souscrites très facilement et couvrent, en général, très bien ce type de risque ; elles correspondent d’ailleurs à un risque qui peut être facilement statistifié par les assureurs et doivent être absolument souscrites. En effet, un locataire occupant des lieux peut être jugé fiable quand il y accède (l’assureur demande généralement que le locataire gagne au moins 3 fois le loyer) mais peut, au fil du temps, s’avéré à risque (perte d’emploi, maladie, changement de situation familiale…).

La garantie de vacance locative :

La garantie de vacance locative correspond, pour l’investisseur propriétaire, à l’assurance d’un revenu locatif même en cas d’absence de locataire en entre deux périodes de location.

Ces assurances sont de plus en plus rares sur le marché, et peuvent être remises en cause au fil du temps surtout si le promoteur où l’opérateur ne sont pas fiables.

On ne répétera ici jamais assez que le meilleur moyen de se couvrir contre ce type de risque est de bien choisir son emplacement.

La garantie de carence locative :

La garantie de carence locative correspond, pour l’investisseur propriétaire, à l’assurance d’un revenu locatif lors de la livraison d’un bien neuf jusqu’à sa première occupation par un locataire (voir les conditions du contrat).

Ces assurances sont en général financées par le promoteur lui-même ; dans le cas d’un bon investissement, elles ne sont présentes que pour rassurer l’investisseur dans la mesure où elles ne vont quasiment rien coûter à leur auteur.