Défiscalisation immobilièreRésidence La Redingote

Défiscalisation immobilière

Appartements T1 T2 T3

Prix nue-propriété : de 118 000 € à 300 000 €

Durée de l'usufruit : 17 ans

Résidence déjà livrée

Avantages fiscaux  

Abaissement de la base taxable de l'IFI

Défiscalisation des revenus fonciers

Résidence La Redingote
Résidence La Redingote
Résidence La Redingote
Résidence La Redingote

Points forts :

  • Commune recherchée pour son standing.
  • Tous commerces à pied.
  • Un bailleur social avec une très grande expérience de l'administration des logements sociaux (50 ans).

Description : Résidence La Redingote

La résidence La Redingote, programme immobilier implanté sur la commune du Chesnay, s’intègre à un environnement urbain composé essentiellement de copropriétés et de résidences individuelles et bourgeoises. La commune yvelinoise compte près de 29 000 habitants dont le revenu médian de 32 478 €, est très supérieur à la moyenne nationale (19 875 €).

La résidence La Redingote privilégie la mixité, entre biens « démembrés » accessibles aux locataires sous conditions de ressources et acquisitions classiques en pleine propriété. Seulement 47 logements au total sont commercialisés. Déclinés du T1 au T3, sur quatre niveaux selon la norme de construction RT 2012. Loggias, terrasses ou jardins privatifs agrémentent la plupart des appartements. Le rez-de-chaussée accueille trois commerces de notoriété (non connus à ce jour).

Le nombre de lots concernés par le montage en démembrement est de 18 logements. La clé de répartition entre nue propriété et usufruit est tout-à-fait pertinente pour l’investisseur. Le marché immobilier du secteur offre un potentiel indéniable de valorisation à long terme compte tenu de sa proximité avec la capitale et de ses connexions au tissu économique (Saint-Quentin-en-Yvelines, La Défense, Paris, Vélizy-Villacoublay).

Situation : Le Chesnay (78150)

La résidence La Redingote est située à l'intersection du boulevard de Rocquencourt et de la rue de Versailles, sur la commune du Chesnay, bien connue des consommateurs fréquentant le centre commercial régional de Parly 2. Le Chesnay (ouest-parisien) est une commune bourgeoise des Yvelines entourée par les villes de Versailles, Rocquencourt, La Celle Saint-Cloud et Vaucresson. Distante de la capitale de 22 kilomètres.

De la résidence, tous les commerces de proximité sont accessibles à pied (boulangerie, pharmacie, épicerie, caviste, La Poste, station de service…). La ligne de bus B emmène ses usagers vers la gare de Versailles-Chantiers (La Défense, Paris-Montparnasse, Saint-Quentin-en-Yvelines) et l'autoroute A13 permet aux résidents de rejoindre Paris rapidement et la Normandie en 2h/2h30. Notez aussi que la forêt domaniale des Fausses Reposes est à quelques minutes de La Redingote en voiture.

Notre avis : Résidence La Redingote

5/5

La résidence La Redingote constitue une excellente opportunité pour l'investisseur souhaitant réaliser une opération immobilière de dimension patrimoniale. La commune du Chesnay est mitoyenne de Versailles. Sa proximité immédiate avec le triangle de Rocquencourt permet de rejoindre Paris, en une vingtaine de minutes ou de s'échapper vers la Normandie, via l'autoroute A13.

Le prix d'acquisition en nue propriété est un élément essentiel d'appréciation du programme. Avec un prix moyen annoncé au mètre carré de 4 039 €, l'attrait est certain. Le prix en pleine propriété ressortant à moins de 7 000 €, le mètre carré. Ce chiffre est à comparer aux prix de vente pratiqués sur un programme immobilier très récent voisin de la résidence La Redingote. Les logements ont été acquis dans une fourchette comprise entre 6 500 et 7 300 €/m2. Dès lors, ce programme en démembrement apparaît comme tout-à-fait compétitif.

Le taux de reconstitution « théorique » de la pleine propriété est de 3,47 %. Rappelons que cette « rentabilité » s'entend sans aucune charge à supporter ni impôt à acquitter pour le nu propriétaire. Le risque locatif étant assumé intégralement par l'usufruitier. En l'espèce, le bailleur social.

Dernier point et non des moindres : le bailleur social justement.

Ici, il s'agit de la SA HLM IRP, structure créée sous l'impulsion de Madame Madeleine Bouchet, en 1952. Pour l'histoire, Madame Bouchet était la veuve du Commandant Louis Bouchet (chef du groupe de résistants du métro parisien pendant la seconde guerre mondiale). Nous retrouvons peut-être au travers de l'entreprise HLM, cette volonté de servir les moins bien lotis. A ce jour, HLM IRP compte 5 564 logements en exploitation (chiffre arrêté au 31/12/2017). La moitié de son « portefeuille » locatif est situé dans les Yvelines et 38 % dans les Hauts-de-Seine. Le siège de HLM IRP est localisé à Meudon-la-Forêt, non loin finalement de la résidence la Redingote.