Comment évaluer la demande locative avant d’investir

Grâce notamment à un retour sur investissement plus intéressant que les produits d’épargne classique, l’immobilier reste une valeur sûre pour placer ses économies tout en se constituant un patrimoine pérenne.

Comment évaluer la demande locative avant d'investir

Cette question intéresse en particulier l’investissement immobilier locatif.

Une fois le bon moment arrivé et les objectifs fixés, il est temps de passer à l’étape essentielle qui déterminera en -grande- partie le succès de l’investissement : le choix de l’emplacement.

Se renseigner précisément

Afin de définir une zone géographique précise, il est indispensable de se renseigner sur le marché locatif et l’attractivité des villes et ce, sans se limiter à une proximité géographique.

Chaque année, de nombreux titres de presse éditent un classement des villes françaises les plus attractives. Bien évidemment, ces classements ne sont pas paroles d’évangiles mais ils permettent de cerner les avantages et inconvénients d’un éventuel futur investissement. Il est aussi important lors de la consultation de ces données, de prendre le temps de les analyser en détail et de ne pas négliger certaines catégories comme la démographie ou le « bien-vivre ».

Une fois le choix de villes envisagées réduit, il peut être intéressant de se renseignez en détail sur les statistiques de la ville et de son parc immobilier. Grâce à internet, ces données sont accessibles à tous notamment par le biais du site de l’INSEE. Ainsi, il est possible de connaitre le nombre d’habitants d’une ville mais également sa densité et son évolution démographique et ainsi de privilégiez une ville en plein essor au détriment d’une ville en déclin. Il faut aussi prendre le temps de connaitre la nomenclature de la population et de se questionner sur les taux de chômage et d’emploi ainsi que sur la répartition des habitants par CSP. A noter également de ne pas oublier de se documenter sur la nomenclature des logements et sur leurs tailles afin d’éviter les villes ou quartiers trop encombrés.

Etudier le marché locatif local

Il est important au moment de se lancer dans un investissement locatif de ne pas le faire à la légère et de bien connaitre l’environnement dans lequel on s’apprête à déposer une partie de ses économies.

Pour cela, il peut s’avérer utile de consulter les annonces de locations de la ville ciblée. En vous rendant sur des sites internet de vente généraliste mais également sur des sites d’agences immobilières locales, vous obtiendrez un aperçu significatif de l’état du marché immobilier local.

Il est évidemment impératif de rechercher et comparer uniquement des biens semblables à celui qu’il est prévu d’acquérir. Ainsi, il sera possible d’ajuster les projections financières mais aussi et surtout d’éviter l’erreur d’un achat difficilement louable. Si les agences immobilières regorgent de studio à louer alors il vaut mieux diriger son investissement vers un autre emplacement ou vers un autre type de logement.

Il est aussi intéressant de s’attarder sur la réputation de la ville. Certaines d’entre elles ont une réputation sûre et un nom suffisamment attrayant pour attirer sans peine de futurs locataires. D’autres, a contrario, ont un effet répulsif. Le même constat vaut pour les quartiers et c’est pourquoi il est indispensable de se renseigner le plus précisément possible afin d’éviter toute déconvenue.

Cibler le futur locataire de votre logement

Cela peut paraître évident mais il est tout de même nécessaire de le rappeler : il est impératif au moment de se lancer dans un investissement locatif immobilier de dresser le portait robot du futur locataire et d’adapter le choix du logement à acquérir en fonction de lui. Le locataire est à la base de ce projet d’investissement, c’est lui qui sera amené à verser les loyers et permettra ainsi de rentre rentable votre investissement. Il est donc nécessaire de proposer une location séduisante et adaptée. De fait, il est important de s’assurer que le quartier dans lequel se trouve le logement – en plus d’être une bonne adresse – répond aux critères et aux attentes des futurs candidats à la location. Ainsi, si le logement disponible à la location est un studio d’étudiant, il faut s’assurer que les transports en commun et le centre-ville sont à proximité. S’il s’agit d’un trois pièces familial, qu’une école à bonne réputation est dans les environs.

L’emplacement du logement se révèle être aussi important que le logement en soi et négliger cet aspect peut transformer un investissement locatif en puits de dépenses sans fond.

Investir dans un bien destiné à la location ne se décide pas sur un coup de tête. Il s’agit d’une opération préparée minutieusement. Il est important de signaler qu’il ne faut en aucun cas investir les yeux fermés. Il est indispensable de se rendre sur place, de non seulement visiter le futur logement mais aussi le quartier l’abritant et même l’ensemble de la ville. Voir de tester les transports en commun et regarder les commerces de proximité.

S’il est nécessaire de découvrir le logement et ses alentours il est important de préciser que c’est uniquement dans le but de satisfaire le futur locataire et non de plaire à l’acquéreur. Un investissement locatif se doit d’être pragmatique et se fait sans affect. Il convient juste de s’assurer que le logement comme son environnement sont plaisants à vivre et séduisant pour le futur locataire.